Présentation

  • : Organisation de Gang Bangs et Bukkake Hards à Paris
  • Organisation de Gang Bangs et Bukkake Hards à Paris
  • : Gang-bang
  • : Organisateur de soirées libertines pour couples (multicouples et pluralité masculine) à Paris et région IDF Organisation sur-mesure de gang bang , de bukkake, public disgrace et autres joyeusetés pour adultes consentants.
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

Tarification de nos soirées

 

euro2.jpg

NousLibertins

nouslib-hard.gif

Netechangisme

Agenda

Décembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
<< < > >>

Profil

  • Z.
  • Organisation de Gang Bangs et Bukkake Hards à Paris
  • salope soumise sm sperme chienne
  • Organisateur de gang bangs hards a Paris. Organisateur de soirées sur mesure pour couples et femmes seules.

Catégories

Mentions Légales

Le site www.gangbangshards.com est la propriété de La société Z MACHINE, SAS immatriculée au R.C.S. de Paris sous le numéro 517 862 538, dont le siège social est situé 73-75 rue de la plaine, 75020 Paris.

Syndication

  • Flux RSS des articles
Mercredi 17 décembre 2014 3 17 /12 /Déc /2014 22:46

Chers amis, le gangbangshards de Miss S. est annulé.

Miss S. souhaitait un deuxième couple et/ou une femme seule pour l'accompagner. Nous n'avons pu trouver un couple pouvant se libérer à cet horaire.

Je vous prie de ne pas vous déplacer. Merci.

Z.

Par Z. - Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire
Mercredi 17 décembre 2014 3 17 /12 /Déc /2014 10:08

Lundi 22 Décembre

13h

Quelque part dans Paris 

Inscriptions via sms au : 06.58.29.97.49

Elle revient et ses envies (comme on s'en doutait un peu) sont un peu plus affirmées, un peu plus hard également.

2 groupes.

Le premier de 3 hommes attendra Miss Anonyme dans une limousine qui les mènera vers le second groupe de 4 hommes

Un groupe forcément un peu impatient, avec une excitation qui monte, qui monte

Photo Internet

xxDSC 1243

Par Z. - Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire
Publié dans : Gang Bang
Mercredi 17 décembre 2014 3 17 /12 /Déc /2014 09:30

Jeudi 18 Décembre

19h30

Paris 10eme

Inscriptions via sms au : 06.58.29.97.49

Nous recevrons pour cette soirée Marine et ... Marie pour une pluralité axée sur les jeux de sperme. Marie adorant servir de "destination foutresque"

Photos Internet :

tumblr mvyku9a2Xx1smesnto1 250

   

Vendredi 19 Décembre

13h00

Paris Xeme

Inscriptions via sms au : 06.58.29.97.49

En provenance du Grand Nord, nous recevrons Anaëlle, accompagnée de son mari.

Grande, blonde, mince, gourmande et adoratrice de plans hards, Anaëlle aime se sentir chienne offerte. Les mots crus ne lui font absolument pas peur et contribuent fortement à son excitation mi féline mi... canine.

Matelas par terre, s'offrant à des hommes qu'elle ne regarderait même pas en temps normal, Anaëlle aime.. TOUT !!!

tumblr n7sa95P1zN1tyw9klo1 500

 

Par Z. - Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire
Publié dans : Gang Bang
Mercredi 17 décembre 2014 3 17 /12 /Déc /2014 09:00

Chers tous.

 

Voici le vécu d'un de nos invités..

Bien entendu les prénoms ont été effacés et changés.. mais chacun se reconnaitra.

Petit indice. Celle dont la bouche déborde de foutre n'est que Patricia (ça c'est fait).

 

"Beaux culs dans les chauds quartiers, et vice versa…

Alors que le climat chauffe petit à petit la terre au point de l’assécher, c’est une autre chaleur, plus humide, elle, qui anime notre communauté depuis plusieurs nuits. La source de cette chaleur n’est point notre célèbre astre, qui n’est, en général, que rarement convié à nos coquineries. Non, cette source, en chair et en os (enfin, surtout un os en particulier), n’est autre que l’ami Z., dont la dernière trouvaille, un hôtel particulier du 16e arrondissement de Paris, est le décor d’une première soirée Liber’Night bien alléchante. Et comme l’animal n’a pas froid aux yeux, il nous y convie un vendredi 13 ! Chaleur et frissons dans les beaux quartiers ? Comment refuser ?

L’endroit tient plus que ses promesses. Loin de la vieille pierre des bâtiments typiques du coin, c’est une maison d’architecte sur trois niveaux, toute en angles et en verre, qui nous accueille. La déco est un peu sommaire mais bien pensée, le buffet alléchant, et l’omniprésence de coupelles de fraises fraiches, réparties un peu partout dans l’endroit, rappelle à ces dames la raison de leur présence : déguster de gros fruits rouges gorgés de jus…

L’endroit est vite rempli. Les couples sont nombreux à s’être déplacés. Je reconnais déjà de nombreuses têtes, habituées aux températures qui règnent dans ces parties, mais je dénombre aussi pas mal de petits nouveaux, de tous les sexes, qui sont donc chaleureusement accueillis et mis à l’aise par les premiers. Que les frissons commencent !

A peine arrivée, vêtue uniquement d’une jupe minimaliste, très aérée  et colle-au-corps, la belle C. s’assied sur une chaise au milieu de la piste de danse pour se faire tripoter, doigter, remplir la bouche et les mains, avant de prendre une bonne douche de foutre bien méritée. Il faut dire que la petite chienne avait bien travaille à aguicher la moindre queue qui passait près d’elle pour qu’elle lui gicle dessus. Après une traversée des lieux, toute engluée, jusqu’à la salle de bain du premier pour se rafraîchir, la gourmande reviendra à plusieurs reprise pour remettre ça, avant de se laisser assaillir pour de bon dans les coins câlins.

Pour l’heure, ces derniers sont déjà populaires. La glorieuse P. et son bel E., en grands habitués, on déjà investi un des matelas, où le cul de cette sublime salope - mais aussi sa bouche, ses mamelles… - tourne de main en main, ou plutôt de bite en bite, parmi la meute de mâles en rut que sa présence suffit à attirer. Sautée, enculée, la bouche pleine, ses gémissements étouffés par les queues vont de concert avec ceux de B., sur le lit voisin, elle-aussi happée par une troupe d’étalons aux dards durs et épais. Sur les canapés environnant, entre les voyeurs qui s’y branlent en silence pour mieux profiter du duo lyrique, un jeune couple, E. et T., qui nous avouera être novice, se bécote et se malaxe. La donzelle, aux allures de gazelle, écarte progressivement ses longues jambes élancées pour dévoiler et faire bailler son bel abricot tout lisse, qu’elle laisse finalement à disposition des branleurs alentours, bien émoustillés de trouver autre chose que leur manche à astiquer.

Et pourtant, ça ne manque pas ! Tous les coins câlins du premier sont déjà envahis. Dans l’autre pièce, la plus obscure, K. et sa mêlée de verges bandées ne sais plus où donner de la croupe, sous les yeux brillants de son conjoint, qui n’est plus qu’un vaste sourire empli de désir amoureux. Sur le matelas voisin, une autre P., aux cuisses béantes et aux lèvres envieuses, se mélange, avec son mari, à un autre couple tout aussi coquin, pour former une mêlée de chair et de feu, indécents et incandescents…

La chaleur a tendance à gravir les étages. De retour au rez-de-chaussée, après avoir salué la sympathique brigade de barmen de notre hôte, et goûté de nouveau – des yeux seulement, messieurs ! – les charmes de la princesse gardienne du vestiaire, voilà que je tombe sur E., une perle de beauté, en pleine discussion avec son homme, en marge de la piste de danse. Pour avoir déjà croisé ses yeux de biche en arrivant, je la sens différente, plus douce, plus sensuelle. Je m’approche dans son dos, elle atteste de ma présence du coin de l’œil puis reprend la conversation en cours. Mes mains se posent doucement sur la fine étoffe de sa robe aguicheuse, seule et infime barrière qui me sépare de sa peau. Qu’elle est douce, cette apparition, qu’elle est délicieuse. Elle frissonne, ferme les yeux, bascule sa tête langoureusement sous les indiscrétions de mes doigts qui s’immiscent partout. Quelques minutes de ce traitement, et la belle est déjà brûlante ! Un mot soufflé à l’oreille de monsieur. Un hochement de tête. Elle se tourne vers moi : « si on montait ?». Ne vous fiez pas aux apparences, ce n’est pas une question !

Monter, oui. Pas au premier, qui déborde comme la bouche de L., mais au second, où un petit coin aménagé et exceptionnellement vierge de corps nous attend... On glisse l’un sur l’autre. On se parcourt, se caresse, se mélange. Puis vient le temps des cerises, celles qu’on cueille du bout de la langue ou qu’on avale goulument pour ne pas perdre une goutte de jus… La sienne est percée d’un mignon petit anneau, une première ! Quant à mon fruit, elle lui accorde une pipe si dévouée que l’envie de l’assaillir se fait incandescente. Enfin, la voilà à quatre pattes, le cul – un cœur inversé, magnifique – tendu, les fesses écartées, la chatte offerte. Et je l’épingle au vol. La température monte, ses cris suivent dans les aigus. Je la cartonne de plus en plus fort, au point qu’elle en oublie d’emboucher des queues. Après un long moment de bourrage religieusement effréné, la jouissance finale est vive, mordante et brûlante. Partagée.

Mais cela ne s’arrête pas là. La soirée ne fait que commencer. La chaleur, celle qui nous anime, nous enfièvre, nous fait vibrer… s’est bel et bien installée à tous les étages. On la sent tous, charnelle, qui anime la moindre parcelle de nos corps. Le printemps brûle, ce soir ! L’été sonne à la porte…"

Par Z. - Voir les 2 commentaires - Ecrire un commentaire
Publié dans : Histoires
Mardi 16 décembre 2014 2 16 /12 /Déc /2014 13:25

Chers amis

Avec beaucoup de retard, voici l'agenda de la semaine.

Il était prévu que je sois à Alger dès ce Vendredi pour une petite semaine (voyage pro et perso en même temps), puis enchaîner sur le séjour à Saint Martin sauf que je vis avec L depuis un an maintenant, que je dois demander sa main à ses parents (on est vieille France chez les algérois :) et que ses parents ainsi que les miens ne seront ô miracle à Paris, en même temps, que pendant cette période bénie de fêtes de fin d'année.

Je n'avais pas prévu donc d'organiser quoique ce soit.

Donc voyage à Alger reporté au printemps et visite de bijoutiers pour acheter une bague de fiancialles digne de ce nom.

Promis, j'organiserai un dîner pour mes amis libertins afin de partager mon p'tit bonheur avec vous ("p'tit bonheur" n'étant pas le surnom que je donne à mon sexe vous l'aurez tous compris).

Donc, voilà l'agenda de la semaine avec la reprise des nos soirées des Gourmandes (j'ai bien reçu tous vos sms, vous recevrez tous une réponse d'ici 15h, je ne vais m'affairer qu'à cela.

Bise à elles, tapes viriles sur vos épaules :)

Z.

 

Jeudi 18 Décembre

17h

Paris 10eme

Inscriptions via sms au : ANNULE

Nous recevrons une jeune demoiselle, la belle vingtaine amatrice, fan de Sasha Grey et jouant aux mêmes jeux qu'elle.

Miss S. souhaite 10 hommes et un autre couple pour l'accompagner à une déferlante de baise hard. En bonne représentante de notre vigoureuse jeunesse, Miss S. veut du sexe "sale", ce qui signifie : "traitez moi comme une Reine le jour et comme une Chienne la nuit !!"

Photos Réelles.

Jeudi 20 Décembre

21h

Paris 10eme

Inscriptions via sms au : 06.58.29.97.49

Nous recevrons pour cette soirée Marine et ... Marie pour une pluralité axée sur les jeux de sperme. Marie adorant servir de "destination foutresque"

Photos Internet :

tumblr mvyku9a2Xx1smesnto1 250

   

Vendredi 19 Décembre

13h00

Paris Xeme

Inscriptions via sms au : 06.58.29.97.49

En provenance du Grand Nord, nous recevrons Anaëlle, accompagnée de son mari.

Grande, blonde, mince, gourmande et adoratrice de plans hards, Anaëlle aime se sentir chienne offerte. Les mots crus ne lui font absolument pas peur et contribuent fortement à son excitation mi féline mi... canine.

Matelas par terre, s'offrant à des hommes qu'elle ne regarderait même pas en temps normal, Anaëlle aime.. TOUT !!!

tumblr n7sa95P1zN1tyw9klo1 500

 

  Samedi 20 Décembre

22h

Un Château

Inscriptions via sms au : 06.58.29.97.49

Attention, la tarification pour cette soirée est différente de nos soirées pluralité masculine. Cliquez sur cette phrase pour avoir plus de détails.

Chose promise, chose due. Notre dernière soirée multicouples de l'année sera une soirée des Gourmandes.

A l'Ancienne :)

La soirée ayant lieu en dehors de Paris, nous avons donc prévu un minibus pour nos amis parisiens non-véhiculés.

Un Dj, un barman, ainsi qu'une animation traiteur seront de la partie. Mais ne vous y fiez pas. Il ne sera que peu question de ripaille pour cette dernière soirée.

Mettez-vous sur votre 31 et prenez des forces mesdemoiselles, mesdames, messieurs.

Je compte sur vous pour mettre le feu à la soirée.

 

flyer-copie-1.jpg

Par Z. - Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire
Publié dans : Soirées
Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés