Wyylde La plus excitante des expériences de couple
8 Oct 2016
453 Vues

Velléités Révolutionnaires. Messieurs, wake up !!!

par
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on TumblrPin on Pinterest

Il va de soi que les couples et femmes lisant ce billet et fréquentant mes soirées ne doivent pas du tout se sentir concernés. J’ai la chance d’organiser sur mesure, ce qui n’est assurément pas le cas des clubs libertins.

Comme j’aime mon métier, comme j’aime les rapports humains, comme j’aime internet, forcément, je traine souvent sur les forums de discussions. Surtout parlant d’art, de ciné de cuisine et enfin de libertinage.

Envie de débats, d’ouverture d’esprit, découvertes d’autres idées, autres pensées, autres, autres, autres.

Depuis un mois ou deux déjà, j’ai découvert un forum très très sympa et très vivant. Les débats sont parfois lumineux, parfois niais, y’a à boire et à manger.

Mais, sur ce forum l’image générale des hommes seuls en club est désastreuse. Elle est aussi insultante.

Les hommes seuls (sauf certains cas, histoire de ne pas trop généraliser) y sont traités de Mort De Faim (MDF), d’affamés et même de…. Toutous.

Et oui messieurs. Les hommes en club, parce qu’ils y vont pour « baiser », ben à en écouter certains, ils ne devraient pas.

S’ils ne font pas le premier pas, ils sont timides et manquent de charisme;

s’ils suivent un couple pour aller dans les coins calins, ce sont des toutous.

S’ils font le premier pas, ils peuvent être rabroués, voire même virés de l’établissement s’ils osent à peine se défendre.

Sans oublier le côté castrateur d’un refus qui peut perturber un homme pour le reste de la soirée.

Etre un homme seul en club est apparement très difficile à.. vivre et à être tout simplement. Une sorte de quadrature du cercle où un homme seul doit être transparent mais pas trop, avoir de la discussion mais savoir quand faut y aller.

Ce sont des plaintes sûrement vécues par les couples et femmes qui les mentionnent ceci dit.

Vous allez me dire de quoi je me mêle ? Surtout parce que je ne aucunement concerné. On ne pourra me taxer d’amertume ou de jalousie ou de je ne sais quoi d’autre ? Mais ce n’est pas une raison pour la fermer je pense. Je l’ai signalé sur le forum en question et tiens à le développer ici.

Moi qui ne fréquente pas les clubs (la dernière fois où j’ai mis les pieds dans un club, je l’ai privatisé pour y organiser une soirée).

Même si pas concernéau premier abord, je l’ai mal pris quand même en pensant à tous ces hommes qui objectivement font vivre les clubs et qui y sont aussi peu considérés. A tous ceux qui mouillent le maillot et qui font des efforts. Pourquoi les mettre tous dans le même sac ?

Messieurs, un peu de couilles que diable !!

Si en club vous constatez que vous n’êtes pas considérés, partez et n’y revenez plus jamais. N’hésitez surtout pas a le dire haut et fort au gérant du club avant de partir. Croyez-moi, il est pas con le gérant du club. Il sait que c’est grâce à vous qu’il vit. Si dans la même semaine plusieurs clients lui tiennent le même langage, le même raisonnement, il reviendra facilement à des idées plus larges et saura qui est vraiment le patron. 

Un club libertin ne garantit pas de la « baise » assurée. A part les prostitués, personne ne peut le garantir d’ailleurs. C’est la règle du jeu, elle est saine, elle est primordiale.

Mais vous n’êtes pas des merdes non plus.

Si en club un couple vous envoie bouler de manière hautaine, discourtoise, ENVOYEZ LE CHIER. Remettez le à sa place. Des couples qui se prennent pour des divas, y’en a des tas. Messieurs, c’est sérieux ce que je vous écris. Vous avez un devoir d’éducation envers ces femmes et couples qui pensent être irrésistibles parce qu’ils et elles ont le choix.

Nous sommes en 2013, la libération sexuelle bat son plein. Il suffit de le vouloir pour trouver un partenaire sexuel, vous pouvez me croire. Personne n’est à la rue ou en chien.

Faites comme nous avons fait il y a 2 ans et demi déjà avec un couple ayant de telles exigences, qui était tellement hautain envers les hommes seuls que j’ai fini par le recevoir pour lui donner une belle et bonne leçon.

J’avais demandé à tous les hommes que j’avais invité ce soir là à ne pas participer avec madame.Le couple est venu (en retard en plus), ils ont vu le casting, le lieu ou tout était selon leur goûts et leur ai annoncé que finalement madame, elle, malheureusement n’était pas au goût des hommes présents.

Ils sont repartis la tête basse. Le lendemain ils m’ont fumé sur le site de rencontres, mais j’assumais. Depuis, ils sont beaucoup moins exigeants.

Je suis certain que cette leçon leur a beaucoup servi. Elle nous avait fait beaucoup de bien et avions terminé la soirée au resto à rire et déconner.

Messieurs, depuis toutes ces années, je n’ai cessé de vous rappeler certaines règles. De courtoisie, d’hygiène, de comportement. Aujourd’hui, je vous demande d’avoir confiance en vous, d’être aussi intransigeants envers les couples et femmes seules en club qu’ils le sont envers vous.

Messieurs, quelques rappels salvateurs.

Sans vous messieurs, ces couples qui recherchent des hommes seuls trouveraient des clubs vides.

Sans vous messieurs, toute la réalité économique où les hommes subventionnent le prix dérisoire que paient les couples en club tombe à l’eau.

Sans vous messieurs, les clubs recevant des hommes seuls couleront. Vous pouvez me croire.

Sans vous, les couples paieraient le double voire le triple de ce qu’ils paient actuellement. C’est devenu tellement banal qu’il est quasiment impossible de trouver un couple acceptant l’idée de payer 130 euros une entrée dans un sauna. Pourtant les hommes le paient eux.

Ne vous minimisez jamais. Ce ne sont que des femmes et des hommes comme vous.

Lorsque vous voyez un mari jouer le coq prétentieux, n’hésitez pas une seconde, courtoisement à l’inviter à aller se faire voir. Que ce même homme sorte en tant qu’homme seul et voir s’il peut autant faire la différence.

Messieurs, vous êtes du bon côté, ne l’oubliez jamais. Vous offrez autant sinon plus que vous ne demandez. Vous avez autant le choix qu’une femme ou un couple.

Traitez d’égal à égal. Vous ne mendiez pas du sexe, vous offrez à une femme et un couple des moments forts de partage sexuel.

Boycottez les un certain temps et vous les verrez eux mêmes revenir à de meilleurs sentiments et dispositions envers vous.

La moindre des choses est d’être et se sentir considéré.

N’hésitez pas à poster vos commentaires.

Amitiés.

Z.

 
Dans:
Le Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *