25 Mai 2017
3454 Vues

Petit éclaircissement concernant les rapports sans préservatif

par
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on TumblrPin on Pinterest

Chers amis. J’ai reçu pas mal de sms me demandant si l’évent de Vendredi se pratiquait sans préservatif. A cause de l’ambiguité d’un des points ci-dessous.

C’est l’occasion pour moi de rappeler une règle simple dans nos événements. NOUS N’ORGANISONS PAS D’EVENEMENTS SANS PRESERVATIF. Nous en avons organisé quelques uns il y a quelques années de cela pour l’expérience et celle ci n’a pas été concluante. Je la déconseille à tout un chacun.

Nous ne portons aucun jugement de valeur concernant la sexualité des uns ou des autres, mais en tant qu’organisateur, je suis responsable de ce qui peut arriver dans les événements que j’organise.

Si vous vous cassez une jambe chez moi, je suis responsable. Si vous vous faîtes voler, je suis responsable. Si vous attrapez une mst sans un minimum de prévoyance de ma part, je suis responsable ne serait ce que moralement.

A ce jour, je ne suis pas du tout convaincu par les auto tests vendus en pharmacie ou par internet. Ces tests à ma connaissance ne dépistent que le virus de l’HIV. Rien concernant les nombreuses autres mst attrapables très (trop)facilement. C’est une garantie que je ne peux offrir ni aux femmes, ni aux couples, ni aux hommes. Chacun d’entre vous ayant une sexualité plus ou moins débridée et n’étant pas au courant de la sexualité de chacun d’entre vous… Certains mariés ou en couple, bref, vous aurez compris ma frilosité concernant ce point bien précis. Votre confiance est le plus gros actif de Z Machine. J’essaie de faire en sorte que cela perdure le plus longtemps possible.

Chacun est libre de pratiquer sa sexualité comme il l’entend, en étant responsable de lui même et de ses partenaires. En tant qu’organisateur professionnel, payé par vous et pour vous, il y a quelques règles à respecter. 

A titre personnel, au delà de l’excitation bien compréhensible que cela procure, je vous invite à toujours  utiliser un préservatif avec des personnes que vous ne connaissez que peu. Ne faîtes confiance à personne et surtout pas à un auto test dont la seule certitude est de vous dire : « il y a XX jours, vous étiez sain », le test étant de plus en plus brouillon à mesure que l’on approche de la date du test. Aucun organisateur ne peut vous garantir quoique ce soit concernant la sérologie des partenaires qu’il pourrait vous présenter. Lorsque le thème même de l’événement tourne autour de la pratique sans préservatif, l’organisateur ou le club est totalement responsable et ne pourra se tourner vers le libre arbitre de chacun.

J’espère avoir éclairci ce point et vous avoir convaincu.

Dans:
Lifestyle

Commentaires sur Petit éclaircissement concernant les rapports sans préservatif

  • faut avoir des rapports du medecin ou d un CDAG sur une annèe complete , avec des tests recents HIV et IST , pour concevoir des soirees sans preservatifs
    c est tout

    greg 12 février 2017 19 h 28 min Répondre
  • Merci Z de faire ce rappel hyper important. Le plaisir ne doit en aucun cas nous faire oublier les règles de santé publique. En tant qu infirmière je ne peux que te rejoindre dans tes propos.Messieurs également pensez à bien changer vos préservatifs entre différentes partenaires lors de soirée multi car certes vous êtes vous protégés mais potentiels vecteurs de mst. Alors prenons tous ensemble du plaisir avec l’esprit serein.
    Patricia

    Couplibertin37 30 mai 2017 9 h 49 min Répondre
  • Tu as raison de remettre les choses au clair à ce sujet, c’est important et ce bon sens semble se perdre depuis que le libertinage est un effet de mode. On voit de plus en plus de rapports non-protégés, notamment en club l’été au Cap d’Agde, et on se retrouve à devoir expliquer aux mecs pourquoi nous, on refuse.

    Je te suis à 200 % ! Le barebacking est une véritable roulette russe et je ne suis pas davantage convaincue par les auto-tests et autres tests (qui souvent mettent du temps à être réalisés et permettent d’autres contaminations dans l’intervalle).

    Le mieux et le plus sûr est l’usage systématique du préservatif. Pour notre part, on refuse toute éjaculation vaginale ou buccale dans nos virées libertines (gangbang, bukkake, plan en extérieur, ciné porno…), c’est sur le corps et nulle part ailleurs et tous les rapports sont protégés.

    Amante Lilli

    Amante Lilli 6 juin 2017 8 h 04 min Répondre
  • Merci Z pour ce rappel, pour nous qui organisons quelques soirées le préservatif est obligatoire, même lors des soirées 100% femmes sur les jouets que nous pouvons utiliser, les tests réguliers par prise de sang sont une bonne chose mais nous avons tous des partenaires multiples, il est important de garder à l’esprit que le libertinage reste une conduite à risque, et nous devons rester vigilant. La confiance n’exclut pas le contrôle…

    mitsouko_15 13 juillet 2017 19 h 46 min Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *