12 Oct 2017
2122 Vues

Résumé de ces 2 jours by Patricia (et son chéri)

par
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on TumblrPin on Pinterest

Je vous souhaite une bonne lecture.

Patricia, pas totalement remise de ses émotions a souhaité vous offrir son résumé.

Bravo à vous tous et bravo à elle.

 »

« Petit  résumé de mon escapade parisienne »

Pour répondre à la demande de quelques uns d’entre vous,  voici un résumé de mes   deux jours à Paris

Mardi matin, me voici en route pour passer 2 jours à Paris, non pas pour des raisons professionnelles comme la majorité du temps, non cette fois-ci j’y viens pour « le plaisir »….en effet je dois y rejoindre mon petit mari en formation pour quelques semaines à la capitale.

Mais il travaille la journée et ne sera disponible qu’à 17h30. J’ai donc du temps de libre avant de le retrouver. ..et l’envie de partager ce temps avec J , « un ami » « un amant » parisien avec qui j’adore passer du temps : il est cultivé, drôle, charmant, excitant, pervers ….de très bonne compagnie ! Nous allons passer ,comme à chacune de nos retrouvailles , un délicieux moment en tête à tête devant un bon repas….durant ce repas pas besoin de mots entre nous pour savoir comment va se terminer l’après midi….et c’est sur la moquette de la chambre d’un bel hôtel  que J finira par me déshabiller …sur grand lit blanc qu’il me fera jouir …avant de me redéposer quelques heures plus tard.. pour retourner chacun à  nos vies,  après cette belle parenthèse.

17h j’arrive à l’hôtel de mon mari…j’ai hâte qu’il rentre…lui sait où j’étais et j’ai envie de lui raconter.

Mais  il m’annonce qu’il ne sera là que vers 18h..oulala ça va être chaud..nous avons tous les deux rdv chez notre ami Z à 18h45. Je n’aurais donc pas le temps de profiter de lui avant, pas le temps de lui faire sentir combien je suis excitée par cet après midi et cette soirée qui m’attend.Je prends le temps de me préparer avec soin , pour lui ce sera douche rapide et hop nous voici dans le métro en route pour la Facrory.

Nous profitons de ces 40 min de transport pour échanger sur mon début de journée et sur la suite de la journée. Je suis dans un état étrange : comment va se dérouler ce jeu que j’ai voulu ? Combien d’hommes auront aimé l’idée et seront venus jouer avec moi ? Quels gages m’attendent ?

Avoir mon chéri avec moi c’est un gros plus…son amour, sa bienveillance, son côté aussi cérébrale que moi..je sais que je vais passer une bonne soirée..je le sens.

Nous arrivons à la Factory « presque » à l’heure, je rentre et découvre une douzaine d’hommes, l’ambiance est détendue, les visages sont souriants et sympathiques, je me sens bien, je me sens joueuse.

Des bisous pour chacun, sans oublier le beau Charly, des présentations rapides et nous voici au début de notre jeu de dés. Ces messieurs ont décidé de me faire jouer avec un seul dé  et 2 pour eux. J’ai donc très peu de chance de gagner et j’avoue que j’en suis ravie. J’avais d’ailleurs évoqué cette idée d’un seul dé à mon mari quelques instants plus tôt.

Les premiers gages tombent : « lécher l’anus d’un homme » « mettre un préservatif sans les mains »  « une fessée attachée sur la crois de Saint-André » « un branlette espagnole » « 3 fessées enchainée » « caresser un visage avec mes seins »….et d’autres encore.. les idées ne manquent pas.L’excitation me gagne vite, mon petit string rouge ne suffit plus à éponger mon entre jambes ; mes tétons sont tendus et ne demandent qu’à être « torturés ». Je me retrouve vite à 4 pattes sur le chevalet des mains qui me fouillent, des queues tendues qui me baisent …partout..fort..

les hommes m’encouragent..j’aime leurs mots crus…j’aime leur perversité..j’aime les sentir en moi. J’ai envie de les faire jouir, je leur dis, je leur demande de me « désoiffer »… mais avant ils veulent « me démonter » et c’est bien ce qu’ils vont faire, par un, par deux, par trois….j’adore !La première éjaculation buccale arrive, puis la suivante, etc …Je me délecte de chacune.ils veulent voir mon regard : je vais fixer chaque homme qui viendra me remplir la bouche, histoire de ne rien perdre de leur expression au moment où il m’offre leur jouissance….aaahhh   ce que j’aime ce moment !

La soirée s’achève comme elle a commencé :dans la bonne humeur. Je me sens repue et fatiguée. J’ai beaucoup donné et j’ai beaucoup reçu. Mon corps porte les stigmates du passage de queues, de bouches, de dents, de mains….que c’était bon !

Retour en métro avec mon chéri, hâte de me retrouver seule avec lui, car je sais que lui est en forme, il n’a été que spectateur au regard protecteur ce soir..et en effet en forme il l’est !

Mercredi matin, après une bonne nuit de sommeil, suivie sur les conseils d’un Z qui sait ce qui m’attend à 12h30, je me prépare tranquillement, en attendant qu’un chauffeur passe me prendre pour me conduire à la Factory. Cette fois ci j’y vais seule, mon mari étant au travail. Dans cette voiture qui me conduit à nouveau vers ce lieu de luxure, j’ai 30 min pour cogiter, pour m’imaginer comment peut se dérouler une « initiation au gang bang ». Je suis à la fois sereine, plutôt très sûre de moi, « habituée » que je suis du lieu et de la pratique, excitée car je sais que je vais y retrouver  un jeune homme déjà croisé  et qui m’avait donné beaucoup de plaisir, mais aussi un peu « tendue » par le challenge : il faut que je donne envie aux novices de revenir .

Je passe la porte de la Factory, accueillie par Z, puis par Charly. A peine le temps de goûter à mon rhum-coca que je suis invitée à descendre. Je voulais me mettre en petite tenue, Z me demande de rester habillée, juste pour donner aux hommes le plaisir de me déshabiller. Charly m’accompagne en bas, toujours bienveillant : il a le don de me mettre en appétit ce charmant jeune homme ! J’aperçois des  hommes de l’autre côté du rideau. Je suis surprise par le nombre. 11 au total…je ne m’attendais pas à autant. Tant mieux car au fond de moi depuis ce matin au réveil j’ai envie de queues, je suis en mode « warrior ». Le plan d’hier soir résonne encore en moi et vous savez bien que les femmes en veulent toujours plus !

Je passe derrière le rideau, et salue tout le monde, je demande combien de novices sont là : 4. Parmi  les autres plusieurs me connaissent déjà …je vais bien m’amuser…je vais prendre du plaisir..je vais leur en donner. Les habitués du gang  prennent les choses en mains et me voici rapidement  à genoux, à sucer toutes les queues qui se présentent à moi. J’essaie d’être attentive à chacun  de veiller à ce que tout le monde  se sente bien.  Moi je me sens bien, les compliments de certains sur ma bouche, mon cul, sont de vrais aphrodisiaques…j’ai envie de me faire prendre fort et profond et j’ai envie qu’ils me fassent couiner, j’ai envie de les faire jouir. Les positions s’enchainent, les hommes tournent et moi je coule sous leur savoir faire. Je retrouve  entre autres la fougue de N, beau jeune homme, je suis pénétrée, baisée, retournée,…haletante je leur demande un par un de venir m’offrir leur jute chaude..sur les seins, sur le ventre, sur le visage, dans la bouche…je profite de chaque instant avec un plaisir certain. Quelle délicieuse pause déjeuner !

Fin des ébats…l’estomac plein mais  vidée de mes forces..je remonte et croise un des novices (dommage que je n’ai pas eu l’avis des 3 autres) : il me confie avoir adoré, avoir trouvé ça « trop génial » « impressionnant »…je sens que j’ai réussi à lui donner envie d’y revenir. J’ai le sourire : pour moi aussi ce fut top !

16h je reprends le train pour la province, et je m’endors le train à peine démarré…tu avais raisons Z, hier en me disant que j’allais repartir  « épuisée ». Merci à vous tous messieurs, merci Z, merci Charly et surtout merci chéri !

Patricia »

Commentaires sur Résumé de ces 2 jours by Patricia (et son chéri)

  • FELICITATIONS Patricia, je pratique le gangbang en province. Je ressens les mêmes besoins que toi, excitée par tous ces hommes qui succombent dans notre bouche, notre sexe ou en sodo. J’ai moi aussi la chance d’avoir un mari protecteur, amoureux, cérébral et spectateur, c’est toujours lui qui organise mes gangbang avec le groupe d’hommes qui nous reçoit.
    J’aime tes récits et tes jeux, j’espère que tu donnes envie à beaucoup de femmes de jouer. Bisous Coquine

    belsag 12 octobre 2017 12 h 32 min Répondre
    • Oh..Merci!
      C’est très plaisant d’avoir le commentaire d’une femme..qui plus est adepte des mêmes jeux.
      Je prends beaucoup de plaisir à en donner et à voir mon mari excité par tous ces jeux. Je me sais chanceuse, très chanceuse…de pouvoir vivre tout ça. J’ai voulu donner envie aux hommes de passer le cap du gang mais si en plus je peux inciter certaines femmes à s’adonner à ces jeux décadents mais oh combien délicieux, alors là c’est le top!
      Au plaisir d’échanger avec toi, avec vous et de te croiser un jour, pourquoi pas partager un moment à La Factory ( si vous êtes sur wyylde notre fiche est couplibertin37, n’hésitez pas à venir nous voir)
      Patricia

      couplibertin37 12 octobre 2017 13 h 45 min Répondre
  • Patricia,

    merci pour ce retour sur votre périple à Paris, j’en ai un peu..profité je dois l’avouer. Dommage que tous les nouveaux ne vous aient pas fait part de leurs impressions. Comment les avez vous trouver ? Vous êtes vous délecter de leur semence ? Reprenez des forces, vous l’avez bien mérité.
    Matteo

    Matteo 12 octobre 2017 14 h 16 min Répondre
    • Matter
      Me voici à nouveau en forme…la tête pleine de beaux souvenirs ..j’ai trouvé les nouveaux un peu timides et en retrait au départ. .mais au départ seulement! Ils ont rapidement investi ma bouche mon corps pour mon plus grand plaisir …que c’était bon!
      Patricia

      Couplibertin37 12 octobre 2017 15 h 10 min Répondre
      • Patricia, j’espere que vous vous sentez rassasiée et que vous n’êtes pas fermée a d’éventuelles futures initiations…
        Au plaisir de vous lire et pourquoi pas de plonger mes yeux dans les votres.
        Matteo

        Matteo 12 octobre 2017 16 h 40 min Répondre
        • Matteo
          Je suis prête à recommencer!
          Je ferai volontiers une nouvelle séance initiation dans le nouveau lieu « la petite soeur de la Factory « . Je vais réfléchir un peu à un petit jeu pour débuter les béats…pour les rendre encore plus chauds. .encore plus ludiques. .encore plus « sexe »…
          A bientôt.
          Patricia

          Couplibertin37 13 octobre 2017 9 h 38 min Répondre
  • Chère Patricia, toujours un bonheur de te lire, n’étant pas novice en jeux de sperme, je le suis néanmoins en gangbang.
    J’espère me libérer un jour pour venir te prendre à la factory, accompagné d’un groupe d’hommes dont tu semble tant raffoler ! Avant de te regarder boire ma semence avec ce regard qui semble être fabuleux !
    Bien à toi

    Dam 12 octobre 2017 14 h 45 min Répondre
  • Merci Patricia de m’avoir répondu, oh oui, ces jeux sont délicieux, je vais me délecter de tous ces plaisirs demain soir !
    Peut-être qu’un jour nous aurons l’immense plaisir de se rencontrer, et de partager ces moments fabuleux.
    Pour info, nous sommes sur Place Libertine (pseudo Belsag)
    Bisous JO

    belsag 12 octobre 2017 14 h 59 min Répondre
    • Jo
      Il suffirait de demander à Zedounet de nous organiser une soirée ensemble….l’idée me plaît.
      A bientôt.
      Patricia

      Couplibertin37 12 octobre 2017 15 h 15 min Répondre
  • Mon regard…fabuleux tout de même pas…pétillant. .gourmand..ça sans aucun doute car tu vois le sexe, j’aime ça! J’aime même vraiment ça!
    Au plaisir de te faire découvrir les yeux d’une femme comblée .
    Patricia

    Couplibertin37 12 octobre 2017 15 h 13 min Répondre
  • Lire Patricia c’est toujours un douloureux plaisir. Plaisir parce qu’elle a une plume tellement caniculaire, qu’elle arrive à provoquer des montées de température incroyable. Je ne compte plus le nombre de stations de métro que j’ai du laisser passer dans l’espoir de maîtriser l’érection que m’a provoquer la lecture de vos aventures. Que de regrets de ne pas y avoir participé. Bises à vous

    Lucien 12 octobre 2017 19 h 29 min Répondre
    • Lucien
      T’es commentaires comme tous les autres sont aussi très excitants pour moi. T’imaginer bandant en public à la lecture de mes écrits me met dans tous les états. .j’ai alors très envie de continuer..et aussi se te croiser..
      Patricia

      Couplibertin37 13 octobre 2017 12 h 01 min Répondre
  • Ma chère Patricia,
    Merci pour le déjeuner, fort agréable, mais un peu léger… mais si j’avais su que tu finirais le soir même sur la croix de Saint André à prendre quelques fessées, j’aurais apporté mon fouet. Histoire de faire les présentations. Et de te mettre dans l’ambiance. Le fouet… mon instrument préféré avec celui que tu as gouté mardi 😉

    JEREMY_K 13 octobre 2017 12 h 56 min Répondre
    • Mon cher Jérémy,
      Tu vois il y a des hommes plus audacieux que toi….et je pourrais continuer de jouer la provoc’ en te disant que je t’attends avec ton fouet court la prochaine fois que nous nous verrons..mais je te connais trop bien pour savoir que tu me prendrais aux mots et que je pourrais vite le regretter (ou pas!)…et puis pour tout te dire j’ai un gros faible pour ton autre instrument préféré, celui avec lequel tu me permets de jouer depuis un certain temps…et je ne m’en lasse pas! Par contre une petite trace de dents sur les fesses, je ne suis pas contre (petite j’ai dit !).
      Patricia

      couplibertin37 14 octobre 2017 19 h 23 min Répondre
  • Patricia la lecture de tes récits me pousse de plus en plus à consulter le site et à attendre patiemment l’occasion, le moment opportun pour débuter cette aventure à la Factory peut être en ta compagnie…
    Sans aucun doute, hâte de faire ta connaissance et de partager ces instants de pur plaisir. 😉

    Valtoni 14 octobre 2017 16 h 27 min Répondre
    • Merci Valtoni,
      Merci de m’encourager à continuer d’écrire, c’est une activité que j’affectionne particulièrement et à laquelle je suis très sensible. Je suis également vous l’avez tous compris très sensible à vos commentaires: ils sont source d’émotions diverses et variées.
      Je serai ravie de te croiser à la Factory ou sa petite soeur pour te faire découvrir les joies du sexe en groupe et si ce n’est pas avec moi ceci n’a pas d’importance, le plus important est de passer le cap quand on se sent prêt.
      Patricia

      couplibertin37 14 octobre 2017 21 h 57 min Répondre
  • Bonsoir Patricia,
    J’ai loupé cette initiation à laquelle je m’étais inscrit mais je vois que le compte y était… Par contre une initiation à 12 c’est un peu beaucoup non ?
    J’apprécie également comme tant d’autres tes commentaires qui permettent de partager avec une participante de manière à comprendre les envies féminines… C’est vrai que saisir le regard de la belle en train de vous prendre en bouche, de vous sucer la queue langoureusement et de vous avaler avidement, c’est un grand plaisir…!
    Et mordiller des fesses tendres et moelleuses aussi pour moi… Si j’osais, je vous demanderais, Patricia, de nous proposer une description physique de vous-même, de manière à donner envie de plonger dans vos yeux, de mordre vos fesses, et tant d’autres gourmandises…
    Oliver

    Olive 15 octobre 2017 22 h 29 min Répondre
    • Bonsoir Olive,
      mince alors! Tu as raté le rdv!..dommage car je t’assure que non 12 ce n’était pas trop..c’était même parfait..
      Sinon tu me proposes de me décrire..est ce qu’au final le physique est l’essentiel?? Ne crois tu pas que l’état d’esprit et l’attitude sont plus importants que tout le reste? Je suis de ceux qui pensent que si tu aimes ce que tu fais tu le fais bien, si tu as envie de donner tu donnes bien, si tu assumes tes envies tu t’abandonnes volontiers. Après si je devais me décrire je te dirais je ne suis pas un mannequin, plutôt « charnue »..que j’ai appris à aimer mon corps et de ce fait je le partage volontiers..que j’aime bien mon 100D, mes fesses larges mais bien fermes et mon regard qui traduit toujours mon goût prononcé pour la luxure.
      Alors , tenté??
      Patricia

      couplibertin37 16 octobre 2017 22 h 42 min Répondre
  • Bonjour Patrivia.

    Quelle délice de lire ces résumés de tes 2 jours…
    Je trouve ça splendide.
    Votre idée de vous positionner à aider les nouveaux à passer le cap de faire leur premier gangbang est génial. j’espère pouvoir faire partir du prochain groupe lors de votre prochaine venue…Car très envie de passer ce cap.
    biz

    Fab91 16 octobre 2017 17 h 35 min Répondre
    • Bonjour Fab91
      Si tu souhaites découvrir le gang bang je te conseille de te laisser aller à tes envies et de venir faire un tour à la Factory. C’est un lieu où il est très agréable de s’adonner aux plaisirs sous différentes formes et je dois dire que depuis quelques temps je trouve que l’ambiance entre les hommes est courtoise et joyeuse et les nouveaux sont toujours bien accueillis et choyés par les habitués.
      Il règne à la Factory une vraie « Z attitude » qui allie convivialité, bienveillance et perversité!
      Au plaisir de t’en donner!
      Patricia

      couplibertin37 16 octobre 2017 21 h 49 min Répondre
  • Je dois dire chère Patricia qu’à défaut d’être present, ce récit m’a donné envie de vous rencontrer.. une prochaine fois, un prochain jeu, une prochaine envie 🙂 A tantot sur la capitale

    Milø 16 octobre 2017 21 h 49 min Répondre
    • Avec plaisir Milo!
      Il y a tant de jeux possibles…il suffit de s’autoriser à les partager..
      A bientôt…pour ma part je reviens bientôt.
      Patricia

      couplibertin37 16 octobre 2017 23 h 11 min Répondre
  • Bonjour
    moi j’adorerai mais je suis sur qu’avec l’excitation, j’ejaculerais en 2 secondes…

    fafnir 18 octobre 2017 0 h 40 min Répondre
    • Bonjour Fafiot
      Et bien ça tu vois ce n’est pas grave du tout…mais alors pas du tout..car tu voos moi par exemple ça m’excite carrément quand je le fais remplir la bouche dès le début d’un gang…ça me met dans un état. ..alors avec plaisir pour te faire découvrir les joies du gangbang. Tu seras le premier à inonder ma bouche.
      Patricia

      Couplibertin37 18 octobre 2017 12 h 07 min Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *