Wyylde La plus excitante des expériences de couple
12 Fév 2019
2683 Vues

2 Jours avec Patricia. Merci à elle et à son chéri.

par

Bonne lecture.

Bravo à toutes et tous.

Z.

Un mot de remerciement pour vous tous qui êtes venus jouer avec moi lors de mon passage à Paris  fin de semaine dernière.
J’ai une fois de plus passé de délicieux et chauds moments en votre compagnie, à la Factory ou ailleurs…en voici un petit récit:
Cette fois-ci je venais pour mon travail…un congrès sur la journée de jeudi… une belle aubaine pour en profiter pour rendre visite à Z que je n’avais pas vu depuis début novembre ; et j’avoue que ça faisait déjà un bon moment que l’envie d’un bon démontage en règle me tirailler.
J’ai donc décidé de rester le jeudi soir pour profiter des talents d’organisateur de Z en soirée et le vendredi.
Imaginez la journée de conférences que j’ai passée avec en tête les idées les plus salaces sur ce qui m’attendait  en fin de journée….Regard lubrique, culotte poisseuse de mouille, tétons dressés, je captais le moindre regard sur moi à la recherche d’un éventuel petit plan à m’offrir en avant première dans les toilettes du palais des congrès. Mais non…beaucoup trop sérieux ces délégués médicaux…j’allais garder mon excitation et ma frustration jusqu’à la fin de journée. Je devais poser ma valise à la Factory et retrouver Z plus tard. Un quiproquo et je me retrouve à la porte de la Factory et un Z à 1h d’arriver. Pas grave..j’ai un plan B..un homme avec qui j’ai déjà baisé lors de mes précédents séjours et qui n’habite pas loin. Nous nous sommes chauffés depuis quelques temps par messages, je sais qu’il va m’accueillir à bras ouvert et avec la queue au garde à vous! J’arrive chez lui et là c’est moi qui suis dans un état d’excitation tel que je ne lui laisse que peu de temps pour les formules de politesse. En moins de deux je sors sa belle tige de son boxer et je l’engloutis avec envie. Il me lèche, me mange les seins ( j’adore ça!) je le suce aussi bien que je peux…ça ne dure que quelques minutes, nous avons tous les deux trop envie de pénétration profonde. Juste le temps de chausser un préservatif et me voilà à cheval sur son chibre que je sens taper au fond de ma chatte. Aaahhhh…..j’en avais eu si envie toute la journée; je ne mets pas longtemps à décoller, à perdre pied. Je quitte ma position pour lui tendre ma croupe en levrette et il me lime avec vigueur. C’est rapide, intense et jouissif. K. finira par me gicler dans la bouche, car c’est  ça dont il a envie, et il sait combien j’aime ça. Calmés tous es deux nous pouvons enfin discuter un peu tranquillement…je prends alors congé,pour rejoindre la Factory.
Le programme du soir sera chamboulé par un Z pas très en forme. Nous devions diner ensemble avec les hommes avant de m’offrir en guise dessert…il n’y aura pas de repas, Z est souffrant et doit nous quitter sans pouvoir cuisiner, les hommes qui viennent ce soir n’auront que moi à se mettre sous la dent! A mon arrivée il y a déjà Vincent avec qui nous avons eu de chauds échanges sur le blog. Il m’a émouistillée depuis 2 semaines et je suis ravie de le rencontrer en réel.
Je  vois les autres hommes arriver un par un,ils sont 6, je les accueille avec le sourire , nous partageons un verre, l’ambiance est bonne, j’ai envie de les faire jouir..il y a un petit jeune pour qui ce sera le 1er passage à la Factory; le challenge est important, il va me falloir lui donner envie de revenir…..descente de l’escalier, je suis déjà mouillée, ils sauront très vite que j’ai envie de me faire prendre.
Mais j’ai le sens de l’accueil alors c’est d’abord moi qui vais me mettre à genoux et  m’appliquais à sucer chacun du mieux possible. Je suis à genoux sur cette moquette , entourée de 6 sexes tendus, des doigts qui me fouillent, me caressent..j’ai envie de me sentir investie.
Les hommes prennent des initiatives, et je suis rapidement prise sur les différents agrés . Je coule, je gémis..les éjacs ne tardent pas  à me souiller, tantôt la bouche tantôt les seins..j’aime cette odeur et ce gôut de jute! Mon petit nouveau est loin d’être timide et je profite grandement de la vigueur de sa jeunesse et de sa belle queue. Il me dit que je le suce bien , qu’il aime ça..j’aime le savoir..il n’est pas seul à me gratifier de quelques mots crus qui vont m’exciter encore un peu plus, qui vont réveiller mes instincts de femelle. Je vais finir la soirée engluée de sperme et à la clé quelques photos souvenir pour mon chéri. On se dit merci..on se salue et j’avoue que je ne vais pas mettre longtemps à tomber dans les bras de Morphée…la journée fut intense!
8h du matin j’ouvre les yeux, un appel à mon amoureux pour lui raconter ma soirée..j’aime cette complicité qui nous unit à cette instant. Dommage que je ne puisse pas me coller dans ses bras..ce sera pour ce soir! Une douche, un petit déj, un bon bouquin..j’ai du temps..je savoure d’avoir du temps…Z arrive me retrouver en fin de matinée, il va mieux et je vais avoir la chance d’admirer ses talents de cuisinier. Mon Paul Bocuse est concentré et s’applique à la tâche pour nous préparer un délicieux repas pour après le gang de ce midi. L’odeur qui règne dans la Factory devrait suffire à mettre en appétit les hommes qui commmencent à arriver . Moi je me prépare, j’ai envie de leur faire envie.
Tout le monde descend et moi ensuite, les yeux bandés: une fois n’est pas coutume, je ne verrais pas de suite mes partenaires de jeu. Je me connais, ça ne durera pas longtemps, j’aime trop le regard d’un homme qui jouit pour me priver de ce plaisir..mais là j’avoue que c’est assez plaisant de descendre cet escalier les yeux bandés. J’arrive en bas..je suis d’emblée attrapée par les hommes….un des hommes ( que je connais déjà et avec qui j’ai une complicité certaine) me fait le plaisir de venir poser ses lèvres sur les miennes, un baiser sensuel, excitant, hummm..il ne m’en faut pas plus pour avoir envie de sucer, alors comme la veille c’est en cercle autour de moi que les hommes se mettent pour m’offrir leur queue à déguster. Il y a aujourd’hui encore un homme pour qui c’est le 1er passage à la Factory et celui ci me fera un beau cadeau en me remplissant la bouche très très rapidement après le début des hostilités. J’adore ça! ça m’excite au plus haut point ..j’ai envie d’en avoir plus, encore…je me mets alors en mode salope à foutre…et je quitte mon bandeau pour offrir mon regard lubrique aux hommes et profiter de leurs expressions.Les jeux commencent, chauds, hards. Quelques hommes que je connais déjà et que j’apprécie tout particulièrement: N. mon rouleur de pelle qui a tous les arguments pour me faire jouir,Fifi à qui j’offre avec plaisir mon cul tant je sais qu’il aime ça, F  » the judge » sur qui je vais prendre plaisir à me déhancher  son pieu bien planté au fond de moi avant une belle double vigoureuse.. que c’est bon! Ils sont 11 et moi je ne sais plus où donner de la tête, du cul de la chatte, de la bouche…je couine , je transpire..je réclame du foutre, oui j’en veux j’en veux j’en veux et j’en aurais, jusqu’à celui qui sera assez vicieux pour venir me vider dans la bouche la capote qu’il vient de remplir. Je finis gluante, les cheveux collés et un large sourire à travers le visage. J’ai adoré ça!
Et je vais adorer le moment qui suivra: le meilleur gratin dauphinois et le meilleur rôti de boeuf  jamais mangés, et tout ça  offert avec générosité par mon petit Z. Un chouette moment que ce repas partagé après la baise!
J’ai 2h avant de reprendre mon train, Z me propose de rester pour le plan suivant : une anglaise venue avec son chéri; elle arrive directement par l’eurostar, c’est classe ça non!  Jérôme l’homme du couple m’explique qu’il veut bien que je reste mais ne souhaite pas que je participe car il a très envie de combler sa gourmande avec un plan hard que pour elle. Je comprends tout à fait et vais me tenir à ma place. Je suis toutefois autorisée à lui prodiguer un cuni avant que les hommes ne s’occupent d’elle. Je m’applique, histoire de la chauffer un peu, mais je crois qu’elle n’en a pas besoin, elle est chaude! Les hommes commencent à s’occuper d’elle, à se faire sucer. J’ai rarement la chance de pouvoir avoir cette place de spectatrice..c’est un sentiment étrange..très excitant mais si frustrant. Les hommes jouent avec mes nerfs, ils viennent me frôler avec leusr sexes bien raides, me parlent de ce que je manque…ah les vilains!je suis trempée..j’ai très envie de me faire mettre..mais je reste toutefois respectueuse des règles imposées et la partie se termine sans que j’ai touché à la moindre personne!
Je remonte il y a T. un des hommes qui m’a vraiment donné envie, dans la salle de bain. je le rejoins innocemment, il ne tarde pas à me proposer de le sucer: Alleluia!!! surtout une belle queue comme la sienne un régal! Mais je luis dis que je suis frustrée; il a alors la gentillesse de me retourner et bien accrochée debout au lavabo il me pénétre avec vigueur en me tenant bien fort par les épaules; je sens son gros engin bien me remplir et je ne dissimule pas mon plaisir par quelques bruits sonores. Il décide alors de m’appliquer le même tarif mais en sodo: aucun problème je lui ouvre mon cul pour qu’il vienne s’y planter et me démonter et  là le mot est faible!
Il finira par venir se répandre dans le fond de ma gorge. Quel bienfaiteur!  Il m’aurait été difficile de repartir ainsi.
Il est grand temps que je quitte la Factory, mon train m’attend et avec le retour à ma vie de maman sage! …enfin presque sage…car à mon arrivée mon chéri ne m’a pas donné envie d’être sage!!!!!
Merci à tous, merci Z et merci chéri!

Commentaires sur 2 Jours avec Patricia. Merci à elle et à son chéri.

  • Patricia,

    Je constate avec plaisir que tu n’as pas chômé vendredi et, plus important, que tu as kiffé.
    J’ai hâte que tu reviennes à la Factory, afin de pouvoir à nouveau te remplir le cul.

    Vincent 12 février 2019 10 h 23 min Répondre
  • Je confirme qu’elle n’a pas chômé vendredi 🙂
    Patricia, toujours un plaisir de te voir et de lire tes récits a posteriori.
    Merci pour ta venue, et merci encore à Z. pour le déjeuner, un moment vraiment sympa qui prolongeait dans un genre différent des activités qui ne l’étaient pas moins.

    A bientôt

    Fred (celui du Palais, donc) 12 février 2019 21 h 49 min Répondre
  • Vincent
    Ça pour kiffer j’ai kiffé!
    Merci à toi de tous tes commentaires. C’est un vrai aphrodisiaque de savoir ce que les hommes ont aimé, ce dont ils ont envie.
    Bien sûr que je vais revenir pour mon anniversaire je pense.
    Des bises.
    Patricia

    Couplibertin37 12 février 2019 22 h 27 min Répondre
  • Jadore a chaque fois ses recits de cochonne.
    Patricia la femme qui sait pourquoi elle vient et qui ne nous fait jamais regretter d’être venu.
    Toujours un plaisir de la croiser et de jouer avec.
    Hate que ce soit ton annif et que tu suces les bougies 😉

    Juju 12 février 2019 22 h 37 min Répondre
  • Dans ce cas, je te ferais souffler ma bougie

    Vincent 12 février 2019 22 h 43 min Répondre
  • Fréd( du palais )
    Merci pour ce gentil commentaire.
    Pour moi aussi c’est vraiment toujours un plaisir de te croiser toi ton savoir vivre ton sourire et ton beau sexe. Tu es résolument charmant!
    Et ce déjeuner : un seul mot « génial »
    Je t’embrasse.
    Patricia

    Couplibertin37 12 février 2019 22 h 48 min Répondre
  • Merci pour ce récit effectivement plutôt motivant pour échapper une prochaine journée réunionite et aller visiter la Factory ou tout autre endroit où je pourrai participer à te couvrir de semence comme le mérite la salope dont les écrits ici ne manquent pas de faire naître érections sur érections. Vivement que tu profites de ces érections et que je jouisse en toi et/ou sur toi lors d’une prochaine occasion.

    Fred 12 février 2019 23 h 27 min Répondre
  • Juju
    Mon petit doigt me dit que je ne vais pas attendre mon anniversaire pour sucer ta bougie! Il paraît même que j’aurais très très très bientôt le plaisir de te croiser dans notre province …j’ai hâte!
    Bisous Juju.
    Patricia

    Couplibertin37 12 février 2019 23 h 45 min Répondre
  • Fréd ( l’autre )
    Je suis impatiente de te prêter ma bouche et mon corps pour que tu t’amuses avec .
    Ceci dit me glisser dans ta salle de réunion et passer sous la table me fait fantasmer.
    Hummm. ..rien que l’idée!
    Patricia

    Couplibertin37 12 février 2019 23 h 52 min Répondre
  • Je recommence un marathon de réunions dès demain matin et jusqu’à ce week-end (j’ai un boulot formidable … 😉 ). 3 jours à animer en essayant de ne pas penser à cette idée … Toi, nue sous le table occupée à transformer une érection en priapisme à force de caresses, de petits coups de langue, ou de sucettes passionnées. Moi, essayant de me rappeler pourquoi j’ai fait venir tous ces gens dans la salle et de quoi je voulais bien leur parler et essayant d’oublier les sensations de mon bas-ventre et la furieuse envie que j’ai de te prendre sauvagement, là, tout se suite!
    Et merde ! Fuck le meeting ! Je pousse violemment le bureau et t’expose nue aux yeux de toute l’assistance.
    Toi, pas gênée le moins du monde, tu te déhanches lascivement et ton regard lubrique et affamé a tôt fait de mettre le feu à toutes les braguettes alentours.
    Histoire de préciser l’ambiance, je choisis de t’enculer direct. Nos gémissements viennent rapidement à bout des dernières barrières mentales de l’assistance qui se désape en moins de temps qu’il n’en faut pour l’écrire et vient nous rejoindre au centre de la salle pour une partouze mémorable …

    Cred 13 février 2019 0 h 18 min Répondre
  • râââh … elle va être longue cette journée demain !! ^^

    Fred 13 février 2019 0 h 19 min Répondre
  • Bonjour Patricia,

    Domage que je ne savais pas que vous étiez au palais des congrès…travaillant en face nous aurions pu se croiser pour assouvir votre envie de cette journée de congrès.

    Ayant eu la chance de vous rencontrez une fois (seule venue pour moi à la mini factory), jaimerai bien pouvoir me liberer pour vous revoir lors d une de vos prochaines venues.

    Si ça se reproduit de venir au palais des congrès, n’hésitez pas à me le dire.

    Fabien

    Fabien 13 février 2019 9 h 21 min Répondre
  • Fred
    Ouhhh. ….je me félicite de ne pas avoir visité le blog plus tôt ce matin car tu vois ton post m’a mise direct en mode salope soumise aux désirs de mecs en costard cravate. Ton petit scénario est hyper excitant et correspond en tout point à mon fantasme.
    C’est pas bien malin. ..je suis au boulot et j’ai comme une forte envie de baiser!
    C’est pas facile cette vie de salope .
    Patricia

    Couplibertin37 13 février 2019 13 h 06 min Répondre
  • Fabien
    Ah mince! Une occasion manquée de te faire jouir de ma bouche dans les toilettes publiques ….dommage. …j’adore ce petit jeu!
    Patricia

    Couplibertin37 13 février 2019 13 h 08 min Répondre
  • Patricia,
    Je constate que ces deux jours passés à te faire démonter le cul ne t’ont pas suffit à calmer la chienne que tu es.
    J’admet être un peu déçu. Car cela veut dire que je n’ai pas bien fait mon travail. Et s’il y a une chose que je déteste, c’est le travail bâclé. Il va falloir rapidement y remédier.
    D’un autre côté, cela veut aussi dire que je vais bientôt pouvoir de nouveaux te fourrer tous les orifices avec ardeur. Et cette fois-ci, c’est dans ta bouche que je me viderais les bourses. Alors je suis aussi un peu content quelque part.
    Comme tu vois, j’ai des projets pour toi. Alors reviens vite.

    Vincent 13 février 2019 22 h 37 min Répondre
  • Vincent
    Je considère plutôt que vous avez été tous performants et généreux. Mais que veux tu …je suis comme toutes les femmes …plus j’en ai plus j’en veux!
    Je suis rentrée calmée mais c’était il y a déjà presque une semaine alors les envies sont de retour!!! Va falloir que je propose à Z de m’organiser une journée dans ma province. Démontée à domicile…Miammmm.
    Les projets c’est bien! Tu vois j’en ai aussi
    Bises.
    Patricia

    Couplibertin37 13 février 2019 23 h 27 min Répondre
  • Avoir des projets, c’est bien. Mais les concrétiser, c’est quand même mieux. Surtout pour ce genre de projet…

    Vincent 13 février 2019 23 h 45 min Répondre
  • Ravi de t’avoir donné une envie forte de baiser ; pas que ça ait l’air bien difficile ceci dit pour la salope que tu me fais imaginer en attendant que comme les copains chanceux présents ici aussi, je teste à mon tour la moiteur de tes différents orifices et vérifie par moi même que celle-ci s’accompagne du regard lubrique et gourmand d’une vraie salope.
    Oui ce n’est pas bien malin de te donner envie de baiser sans pouvoir soulager cette envie mais … c’est pas moi qui ai commencé, d’abord ! ;p

    Fred 14 février 2019 1 h 13 min Répondre
  • Patricia

    Je prends note que tu aimes ce petit jeu de faire jouir les hommes dans les toilettes et j espère que lors d’une de tes prochaines visites parisienne nous pourrions le faire. Tu sais où me trouver. N’hésites pas car je veux bien être ton compagnon de jeu sur ce coup là ^^.
    Bonne journée
    Fabien

    Fabien 14 février 2019 8 h 55 min Répondre
  • Fréd
    Euh..c’est pas toi qui as commencé. ….pfeuuu. ..tu parles…si tel est le cas tu as été quand même très actif pour me rendre dingue à distance et me donner envie de reprendre illico le tgv pour venir te montrer ma double facette (mi-ange mi-salope). Quand à mon regard c’est pas moi qui le dis …c’est les hommes qui le trouvent expressif. A toi de te faire ton avis personnel….
    Patricia

    Couplibertin37 14 février 2019 10 h 30 min Répondre
  • Fabien
    Si je retourne sur le palais du congrès je penserais à toi.
    Toutefois mon gros kiff c’est les toilettes des musées au milieu d’une visite culturelle en bonne compagnie.
    A bon entendeur. …
    Paricia

    Couplibertin37 14 février 2019 10 h 35 min Répondre
  • Chaleur….
    Bon tu kiffes les cadres costard cravate…tu sais où me trouver.
    Et nous aurons encore l occasion de baiser comme des fous, je t exploserai bien tes trous de salope et je me finirai dans ta belle bouche gourmande…à bientôt

    Toyboy37 14 février 2019 11 h 24 min Répondre
  • Mon petit Y alias toyboy37
    Tu as un avantage certain: la proximité ..et ton programmee donne très envie.
    Alors on essaie d’accorder nos agendas.
    Patricia

    Couplibertin37 14 février 2019 13 h 50 min Répondre
  • Je compte bien me faire mon avis en effet. Après, il est vrai que je suis un petit peu pervers de mon côté… Et un petit peu alchimiste aussi. Parce que créer de l’or avec du plomb c’est bien, mais créer de la cyprine grâce à quelques mots, c’est pas mal non plus, non ? Et dure qu’en plus le fait de penser à toi en les écrivant réussit également à me faire me sentir méchamment à l’étroit, en bas… Ce qui est quand même guère convenable abus que je rentre en métro et vais début me lever à la prochaine station…
    Vivement que tu viennes relâcher toute cette pression !

    Fred 14 février 2019 19 h 14 min Répondre
  • Il est clair également que l’alchimie érotique marche mieux quand elle n’est pas débordée par un autocorrect qui n’en fait qu’à sa tête (ou qu’on se relit… Damn it!)

    Fred 14 février 2019 19 h 33 min Répondre
  • Fred
    Un homme pervers…qui branche une vicieuse cérébrale ..ça donne des échanges qui me rendent gluante. Étrangement dans les situations perturbantes je ne rougis jamais par contre si on m’excite impossible de le cacher : j’ai de suite l’ entrejambe qui coule et les tétons dressés prêts à se faire manger.
    Dommage de ne pas partager ta râme de métro ….je t’invite à retrouver sur le blog le récit de mon rêve (en tapant mon prénom dans la barre de recherche il y a tous les articles qui me concernent ) qui se déroule dans ne métro. .c’est assez indécent!
    Bonne lecture!
    Patricia

    Couplibertin37 14 février 2019 20 h 05 min Répondre
  • Fred,

    On mettra ça sur le compte de l’excitation. Je crois qu’on en est tous au même point ici.
    On a une sérieuse envie de donner à Patricia ce qu’elle mérite : des orgasmes à répétition et des litres de notre jus.

    Vincent 15 février 2019 0 h 12 min Répondre
  • Bonne synthèse, Vincent!
    Lecture faite, Patricia. En fait je dois t’avouer que j’avais déjà commencé à revenir un poil dans l’historique du blog afin de mieux connaître cette petite salope qui commençait à me rendre chaud bouillant ! Et en affinant ma recherche, tu ne fais que me chauffer davantage. Là, j’ai aussi écouté tes petits couinements et ton cul m’appelle plus que jamais. Je lui promets grands coups de butoirs, entrecoupés de quelques claques et bifles sur tes fesses, et excités par tes couinements de chienne en chaleur …
    Ne t’inquiète pas. Ta chatte dégoulinante ne sera pas délaissée et ta bouche recevra la jute tant recherchée. Tu le prends quand ton TGV?!
    Ma logistique n’est pas simple. Si Z le peut, je suis ok pour qu’il te file le mail associé à mes posts ; que nous ne nous loupions pas à cette prochaine occasion.
    Sur ce ma compagne n’a pas loupé l’érection que mes récentes lectures ont fait naître et commence à me distraire un peu trop pour que je la délaisse encore longtemps devant mon clavier. Je vous quitte pour ce soir … Mais reprenons notre petit jeu dès demain Patricia. Ma libido atteint des plafonds qui font au moins une heureuse ici en attendant de rendre à César, ou plutôt à cette salope de Cléopatricia se qu’elle mérite ! Sur ce, tshuss!

    Fred 15 février 2019 1 h 12 min Répondre
  • Fred,
    rien de mieux que le « vivant » et en effet moi aussi j’adore ce passage audio enrigistré par un amant pour mon homme. Il permet de pouvoir laisser libre cours à son imagination …
    Je suis également ravie que ta chérie profite de ton état et je suis certaine que tu la gâtes correctement . Je ne suis pas en reste de mon côté, je te rassure. Si j’en suis là aujourd’hui dans ma quête du plaisir c’est en grande partie grâce à mon chéri qui a d’une part fait preuve de grande patience pour me laisser le temps de m’épanouir et d’autre part a su révéler qui j’étais. Il est vrai que j’étais du genre assez délurée ( 1ère pipe à 14 ans,dépucelage à 15 ans par un homme de 25 ans…) mais pas assez sûre de moi pour « oser » certaines choses et ça c’est lui qui a su paufiner la salope qui est en moi!!!.
    Je ne reviendrais pas avant avril, je n’en aurais pas le temps avant mais de façon générale j’essaie de prévenir avant. Toutefois je peux en effet te prévenir aussi par l’intermédiaire d’un mail. Nous sommes aussi sur wyylde (couplibertin37) alors si jamais tu y es viens nous rendre visite!
    Quoiqu’il en soit j’ai très envie, mais alors très très envie de te goûter!
    Patricia

    couplibertin37 15 février 2019 11 h 30 min Répondre
  • Patricia,
    Au cas où, je sais déjà que je ne serai pas sur Paris la première semaine d’avril. J’ai aussi d’autres déplacements qui vont se préciser. Je croise les doigts en espérant très bientôt les lubrifier dans ta chatte qui elle, attendra alors fébrilement de prendre la place de ta bouche autour de cette bite que tu goûteras enfin goulument … J’ai hâte de lécher ensuite ces doigts et de profiter des mouvements de ta langue autour de mon gland ; chacun fixant l’autre d’yeux gourmands de luxure…
    C’est noté pour Wwylde mais je n’y suis pas ; pour l’instant En tous cas …

    Fred 15 février 2019 21 h 04 min Répondre
  • Fred,
    ce ne sera pas la 1ère semaine ça c’est certain!
    je pense plutôt à partir du 15, je vais affiner ça. Et toi si jamais tu passes par le centre pour tes déplacements pro….une pipe sur le parking d’une aire d’autoroute c’est kiffant ça aussi non?? Repartir détendu pour continuer la route… moi j’aime beaucoup ces petits jeux interdits , faits à la sauvette.
    Patricia

    couplibertin37 16 février 2019 11 h 54 min Répondre
  • C’est à vérifier, mais je pense que l’expression « mise en bouche » est quelque part liée à la pipe. Outre le lien évident, pour moi ce ne peut être qu’un apéritif. Voir une mise en condition après avoir, par exemple, accumulé trop de tension à se chauffer épistolairement ; on relâche ainsi vite le trop plein de tension… mais surtout on remet vite le couvert ensuite pour le plat principal!!
    L’aire d’autoroute ok, mais il en faut une offrant la possibilité de se mettre suffisamment à l’écart pour une exploration complète des trois trous que les dieux de la luxure t’ont donnés !

    Fred 16 février 2019 16 h 14 min Répondre
  • Fred
    Dans ce cas là pas d’aire d’autoroute non adaptée pour le exploration complète de mon anatomie. Moi je proposais ça effectivement comme mise en bouche et avec la perspective d’une suite à un moment donné. Toutefois tu as bien du comprendre que sucer est pour moi toujours un réel plaisir donc c’est toujours de bon coeur .
    Mais je ne vais certainement pas refuser une bonne baise en suivant.
    De plus en plus hâte de croiser ta queue.
    Patricia

    Couplibertin37 16 février 2019 21 h 34 min Répondre
  • Bonjour Patricia,
    Es-tu la même Patricia que nous avons croisé pendant le plan avec Daisy?
    Bises!!
    Les Anglais

    DaysyJerome 17 février 2019 13 h 16 min Répondre
  • Patricia,
    Quelle plaisir d’avoir pu te découvrir tu as été une vraie salope j’ai adoré gouté à tout tes orifices et me vider au fond de ta gorge hummm… quand j’y repense

    Malikbg1392 17 février 2019 14 h 39 min Répondre
  • Hello you!
    Et oui c’est bien moi. Un plaisir de vous avoir croisés.
    Patricia

    Couplibertin37 17 février 2019 17 h 45 min Répondre
  • Malik
    Quand étais tu là? Jeudi soir ou vendredi midi? ? Désolée de ne pas me rappeler les prénoms de chacun mais ravie de t’avoir fait plaisir.
    Patricia

    Couplibertin37 18 février 2019 1 h 10 min Répondre
  • Patricia,

    Arrivé après Vincent jeudi soir.

    Malikbg1392 18 février 2019 9 h 09 min Répondre
  • Malik
    Ah mais alors je vois très très bien et merci à toi. C’était un régal de « subir » tes coups de queue et de soutenir ton regard.
    Ai plaisir de remettre ça.
    Patricia

    Couplibertin37 18 février 2019 10 h 45 min Répondre
  • Bonjour Patricia
    Je viens de parcourir quelques articles de se blog notamment des articles te concernant et je voulais te remercier pour cette excitation… j’aime ta manière de nous raconter ton excitation, tes envies, de nous parler de ta petite chatte qui s’excite en pensant à l’effet que tu peux nous faire…
    Sache que mon sex n’est pas resté indifférent à tes récits de petite salope et que j’adote l’idée que ce message puisse faire s’exciter ta petite chatte de salope

    Ben67 18 février 2019 12 h 16 min Répondre
  • Patricia,
    Désolé pour les répétitions, ça doit être l’emoti de tes récits, « salope » aurait pu être remplacé par beaucoup d’autres qualificatifs… tu as une préférence peut être ?
    En tout cas je me suis bien fait durcir ce matin grâce à tes récits, j’adorerais te susurrer à l’oreille des mots pour te faire devenir encore plus chienne… et te donner tout mon jus une fois que tu auras su le mériter !

    Ben67 18 février 2019 13 h 01 min Répondre
    • écris juste un commentaire stp, ça commence à saouler les répétitions du même commentaire. Je dois les valider un par un, c’est un plaisir de le faire mais pas quand c’est le même toutes les 5 minutes. Si tu ne le vois pas en ligne, c’est normal, c’est qu’il est en attente de validation. Patiente un peu et il sera publié. C’est comme le bouton de l’ascenceur, tu n’as pas besoin d’appuyer plusieurs fois pour le faire venir à toi 🙂
      Merci d’avance.
      Z.

      Z 18 février 2019 13 h 03 min Répondre
  • Désolé Z j’avais un message de doublons même au 1er commentaire … promis je n’abuserais plus du bouton !

    Ben67 18 février 2019 13 h 15 min Répondre
  • Ben67
    Bien vu!
    J’ai la culotte qui s’humidifie à la lecture de ton message. Un vrai réflexe de Pavlov . Merci de faire tourner mon imagination (particulièrement débordante ces derniers temps).
    Au plaisir de se croiser.
    Patricia

    Couplibertin37 18 février 2019 13 h 40 min Répondre
  • C’est un plaisir de savoir que mes messages puissent te rendre bien humide, et que penser à ma queue qui durcit provoque chez toi une certaine envie d’ouverture de tout tes orifices … j’aimerais voir ton regard de petite salope en manque de queue sentir que tu peux devenir la dernière des chiennes prètes à accueillir tous les hommes pour te satisfaire… jusqu’à la dernière goutte !
    J’espère que je pourrais t’entendre un jour me demander mon jus et me vider bien au fond de ta gorge en te chuchotant quelques mots doux à l’oreille !!

    Ben67 18 février 2019 14 h 41 min Répondre
  • Bonjour
    Frais trentenaire je tombe par hasard sur ce site alors que ke souhaite pimenter ma vie sexuelle et assouvir mes envies. Et le texte et les commentaires m’ont bien excités !
    J’aimerais tellement être ce jeune homme qui vient pour la première fois… et prendre le relais dans le cul de Patricia, qui m’a presque fait jouir avec des mots…

    Resident 18 février 2019 15 h 25 min Répondre
  • Ben67,
    Il ne tient qu’à toi de venir croiser mon regard lors d’une prochaine virée parisienne. De façon générale je fais au moins 2 événements sur 2 jours 1 en soirée et 1 entre midi et deux ça laisse plus d’opportunités. En manque de queue ce n’est pas vraiment le cas car je ne me prive de rien, mais plutôt du genre plus à ne repartir que quand tout le monde a bien joui. C’est un vrai régal de faire jouir un homme, alors des hommes….
    Et en effet normalement pas de gachis, je prends bien jusqu’à la dernière goutte!
    Alors à bientôt??
    Patricia

    couplibertin37 18 février 2019 18 h 57 min Répondre
  • Resident,
    sans doute mon côté pervers qui me fait autant kiffer d’offrir leur premier gang aux petits nouveaux….il serait d’ailleurs interessant d’avoir leur ressenti, savoir si j’ai réussi à leur donner envie de revenir!
    Quant à toi si tu te sens prêt n’hésite pas, la Factory est vraiment le lieu idéal pour sa première pluralité.L’accueil , l’ambiance, le lieu, tout est parfait pour te mettre à l’aise et te laisser vivre cette belle expérience sereinement.
    Je reviens je pense vers la fin avril…au cas où…
    Patricia

    couplibertin37 18 février 2019 19 h 00 min Répondre
  • « En manque de queue » c’et plus pour l’expression, pour le côté insaisissable, j’ai pu voir sur le site qu’effectivement tu n’as pas l’air de trop en manquer … il m’excite de penser que tu n’en à jamais assez !
    Je passe de temps en temps à Paris mais qui sait, par un heureux hasard, peut être que j’aurais la chance de t’enfoncer ma queue bien au fond de ta gorge et qui sait peut être aussi bien au fond de tes autres orifices qui m’on fait bander toute la journée !! J’adorerais t’entendre demander mon jus et te voir l’avaler jusqu’à la dernière goutte… et bien nettoyer ma queue encore bien dure !!

    Ben67 18 février 2019 19 h 36 min Répondre
  • Ben67
    J’ai un côté sale gamine du genre plus j’en ai plus j’en veux ! Mais par contre je suis polie et crois moi j’aime réclamer mon dû après que j’aisi du coeur à l’ouvrage à pomper avec passion !
    Comptons sur le hasard pour envisager une visite en profondeur de mon corps aux formes bien généreuses.
    Patricia

    Couplibertin37 18 février 2019 19 h 59 min Répondre
  • J’ai bien aimé ce côté justement … qui n’en a jamais assez… c’est ce qui m’excite le plus chez toi ! (Avec tes fesses qui on l’air ferme et accueillante !) et avec ton amour pour bien finir ce que tu as commencé ! Et te gémissent si chienne !!

    Ben67 18 février 2019 20 h 40 min Répondre
  • Franchement la bande audio est ce que je préfère. .rien de mieux que le « vivant « …en attendant le réel. ..et oui j’ai le cul ferme. ..charnu. .large mais ferme. ..et toujours ravi d’accueillir des visiteurs .
    Patricia

    Couplibertin37 18 février 2019 21 h 18 min Répondre
  • J’aimerais beaucoup t’entendre t’exciter avec ma queue en bouche, t’entendre t’étouffer avec et te sentir de plus en plus excité … la demander bien à fond dans ta chatte, la rentrer bien au fond et te sentir monter peu à peu sous mes coups de reins, t’entendre devenir de plus en plus chienne, me demander de venir bien à fond …ça m’exciterais beaucoup, mon sexe serait bien gonflé pour toi, j’adore sentir les femmes gourmande comme toi s’excité et se laisser aller !! Je pense que je vais récouter l’extrait audio pour bien me faire durcir !!

    Ben67 18 février 2019 22 h 31 min Répondre
  • Ben67
    Il est vrai que l’idée d’une queue bien gonflée qui me ramone me fait bien envie et tu peux être sur que je ne resterais pas muette. Je suis plutôt du genre à dire quand j’aime soit par des mots soit par des gémissements.
    Patricia

    Couplibertin37 18 février 2019 23 h 02 min Répondre
  • Juste de voir un nouveau commentaire me fait déjà me dresser … je suis sur que ta bouche glisserais bien au fond … jusqu’à sentir ta langue venir lécher mes couille bien pleine… j’ai envie de bien me faire durcir pour toi jusqu’à me faire exploser … je me demande comment tu as en ce moment, ta tenue, ton regard sur l’écran, tes mains qui se ballade peut être … tes doigts qui entre doucement dans ta bouche puis dans ton sexe que j’éspère humide … j’ai envie de sentir devenir chienne …

    Ben67 18 février 2019 23 h 11 min Répondre
  • Actuellement je suis en nuisette lycra et dentelle noire et violine allongée sur mon canapé seule la minette en feu et j’ai très envie de me faire mettre..voilà. ..ça c’est dit

    Couplibertin37 18 février 2019 23 h 35 min Répondre
  • Moi aussi j’ai la queue en feu, envie que tu m’entende gicler en te parlant comme à une petite chienne …

    BEN67 18 février 2019 23 h 49 min Répondre
  • Hahaha ! On s’absente 5 minutes et Patricia, tu te trouves bien vite de nouvelles queues ! Quelle salope excitante tu fais, décidément !
    Bon puisque dans cette dernière scène ta chatte et ta bouche concentrent toutes les attentions, je me fais une place pour m’occuper de ta petite rondelle scandaleusement délaissée. Et je compte sur toi pour ne pas oublier de la stimuler lorsque tu liras ce message… Beaux chauds rêves…

    Fred 18 février 2019 23 h 55 min Répondre
  • Je vais me faire jouir en pensant à ta bouche bien ouverte … tu m’as excité toute la journée, je pense que ça va être une bonne giclé comme tu les aimes …

    Ben67 19 février 2019 0 h 04 min Répondre
  • Patricia
    Je pense avoir fait le tour des articles te concernant et le constat est unanime : je bande !
    J’ai très envie de suivre au jour le jour tes aventures ( et j’imagine ne pas être le seul !) tu m’as fait venir une bonne giclée hier soir et je t’en remercie ! Je suis sur que tu aurais su la prendre avec délectation au fond de ta bouche, l’imaginer me fait déjà durcir de bon matin…

    Ben67 19 février 2019 9 h 58 min Répondre
  • Fred
    Mais c’est tu m’aurais presque manqué . Et je te suis reconnaissante d’autant d’attention à mon égard afin d’être comblée de partout. Je m’imagine déjà accrochée au mur toi accroché à mes épaules afin de m’assener desur coups puissants dans un fessier en ébullition.
    Satisfait de cette réponse? ??
    Patricia

    Couplibertin37 19 février 2019 10 h 32 min Répondre
  • Ben67
    T’imaginer ce matin en train de bander et penser à la bonne giclée offerte virtuellement hier me fait dire que la journée va être longue …sans possibilité ni de m’offrir quelques petites séances de godage salvatrices ni de croiser mon homme ni de m’échapper pour rencontrer quelqu’un d’autre. …pas facile. .
    Patricia

    Couplibertin37 19 février 2019 10 h 37 min Répondre
  • Les garçons
    Vous lire ce matin est presque trop excitant …si j’habitais Paris je serais à la Factory dans la journée même. ..alors pour palier un peu à cette envie de queues au pluriel je vais m’offrir une petite soirée gangbang en club dans ma région ce soir . Et croyez moi ça m’étonnerait que je n’y ai pas une pensée pour vous!
    Patricia

    Couplibertin37 19 février 2019 10 h 43 min Répondre
  • Un vrai délice de lire ton récit mais un vrai dégoût d’avoi raté ce moment de plaisir charnel, qui aurait été mon premier de ce type…
    En attendant impatiemment Avril (bon par contre je te garantis pas d’être celui qui te donnera le plus de plaisir ahah)

    Le_Fougace 19 février 2019 10 h 55 min Répondre
  • Je vois qu’on s’amuse bien par ici. A vous lire, j’ai une grosse bosse bien dure sous mon pantalon, rendant mes allers et venues dans le bureau plus compliquées. Patricia, amuse toi bien ce soir. Fais toi bien démonter comme il faut, et prend tout le jus que tu peux, en pensant à ces messieurs. J’espère seulement que tes camarades de jeux de ce soir se rendront compte de la chance qu’ils ont. Pour ma part, je suis à deux doigts de prendre un train juste pour venir me vider dans ta bouche. Saletés d’obligations professionnelles….

    Vincent 19 février 2019 11 h 15 min Répondre
  • Patricia je t’es envoyé un message sur Wyyld si ça te dit !
    Ma queue n’attend plus que toi !

    Ben67 19 février 2019 14 h 27 min Répondre
  • Le_fougace
    ravie de t’avoir fait plaisir et encore plus ravie à l’idée de te faire jouir un jour ou l’autre et ça ce sera déjà beaucoup de plaisir pour moi!
    Patricia

    couplibertin37 19 février 2019 17 h 07 min Répondre
  • Vincent
    je compte bien en effet en profiter un max et ayant mal de gorge je vais tabler sur un bon cocktail de proteines masculines pour adoucir ma voix.
    Quant à toi on aura certainement le plaisir de se recroisr un jour ou l’autre…
    Patricia

    couplibertin37 19 février 2019 17 h 10 min Répondre
  • Ben67
    Je vais aller voir ça….impatiente d’en savoir plus.
    Patricia

    couplibertin37 19 février 2019 17 h 11 min Répondre
  • Patricia,

    J’espère bien qu’on va se revoir. Je suis trop bien dans ton cul pour ne pas m’y replonger. ^^
    J’espère juste que cela ne tardera pas trop.

    Vincent 19 février 2019 17 h 33 min Répondre
  • Vincent,
    Pas en mars ça c’est certain! En avril plutôt après le 15…
    Patricia

    couplibertin37 19 février 2019 18 h 28 min Répondre
  • Aurons-nous droit au récit de cette soirée où tu as vaillamment lutté contre les maux de gorge ? Et en particulier à ces moments fugaces où tu auras pensé à nous. Il me tarde de voir ta plume mettre les troupes GBH au garde-à-vous. Bref! En évitant les circonvolutions : excite-nous encore, petite salope ! Et prépare ainsi ton démontage en règle d’avril prochain…

    Fred 20 février 2019 10 h 03 min Répondre
  • Fred,
    je ne peux pas vous raconter chaque sortie que je fais ici dans ma province…surtout qu’ici c’est beaucoup plus souvent des duos que des gangs…mais je peux te résumer en te disant que c' »était très spermeux (bouche visage seins)et je ne me fais aucun souci pour mon démontage de fin avril, je sais que les hommes de la Factory sont vaillants et efficaces!
    Patricia

    couplibertin37 20 février 2019 10 h 37 min Répondre
  • C’est que tu sais nous motiver, en bonne petite chienne que tu es.

    Vincent 20 février 2019 14 h 39 min Répondre
  • Cc ma cochonne,
    Z te l’avait dit j étais tout triste de ne pouvoir être là vendredi début d’après-midi 🙂 alors après avoir copieusement gâté l’anglaise charmante que nous avions en bas…l’occasion s’est présentée,pur hasard, de te ramoner et de te rafraîchir le gosier pour le départ. Je suis content d’avoir pu te faire évacuer ta frustration. Mais tu me revaudras ça hein?? Au plaisir et avec toujours plus de vigueur ^^

    Mister T. 25 février 2019 16 h 44 min Répondre
  • Hello mister T.
    j’espère que tu as aimé ma description de notre petite partie de baise rapide mais torride, limite bestiale mais tout à fait ce dont j’avais très envie après avoir été si excitée au sous-sol de la factory. Alors oui biensûr que je te revaudrais ça..car tu vois ce sera un régal de vous recroiser toi ton sourire de charmeur et ta belle queue!
    A bientôt…Patricia

    couplibertin37 25 février 2019 20 h 51 min Répondre
  • Patricia…Je crois avoir lu avec attention et tellement d’excitation chacun de ces messages et ceux de tes précédentes aventures….Je n’ai qu’un regret, celui de n’avoir que peu d’occasion de me rendre à la factory depuis que je me suis éloigné de la région parisienne…Tes envies tellement bandante me donnent vraiment envie de t’offrir ce que tu réclame au plus profond de toi… Étant très proche du 37 où j’imagine tu résides, je me prends à fantasmer d’une rencontre coquine…sinon peut être un jour chez Z, qui sait! En tout cas tu n’imagines pas à quel point ton regard assoiffé de jus, ton intimé trempée, ton délicieux cul me fais bander…

    GoBabyGo 26 février 2019 17 h 59 min Répondre
  • Gobabygo
    Voici un bien gentil message. .tu es perspicace nous sommes dans ne 37 alors qui sait peut être nous croiserons nous près de chez nous.
    Et tu pourras alors prendre la mesure de mes envies .
    Patricia

    Couplibertin37 26 février 2019 19 h 21 min Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.